À titre d’exemple, immisçons-nous dans votre compagnie. Deux types de personnes participent à la sécurité du réseau : le département informatique et les salariés. Voici quelques questions auxquelles vous devez répondre pour vous assurer que vos données sont bien protégées.

L’administrateur réseau et son équipe IT

Consolider la sécurité du réseau en confirmant les points suivants :

  • Où sont entreposées vos données ? Sont-elles centralisées en un lieu ?
  • Effectuez-vous des sauvegardes périodiques de vos données ?
  • Sensibilisez-vous souvent les employés à la sécurité informatique et à la gestion de Hungary Ericsson Lableurs mots de passe ?
  • Vos échanges et vos informations sont-ils cryptés ?
  • Votre antivirus est-il à jour et adapté à vos besoins ?
  • Les boîtes mails de l’entreprise sont-elles pourvues d’un antispam ?
  • Vos systèmes de mises à jour sont-ils automatisés ?
  • Vérifiez-vous les activités sur internet des employés ?

Les employés

Vous vous focalisez sûrement à l’exécution de vos tâches. Voici certains comportements à rectifier dès aujourd’hui pour contribuer à la protection de votre réseau :

  • Utilisez-vous le même mot de passe partout ? Préférez un mot de passe unique, mais facile à retenir pour chaque application.
  • Notez-vous vos identifiants et vos mots de passe sur un bloc note, un post-it, en ligne ou sur un gestionnaire ? Mémorisez-les.
  • Outrepassez-vous vos droits par l’installation de logiciel prohibé ? Ces applications peuvent constituer une porte d’entrée des pirates informatiques dans votre système.
  • Votre mot de passe est-il complexe ? Associez des chiffres, des caractères spéciaux, des lettres minuscules et majuscules. Votre mot de passe doit avoir au minimum 8 caractères.
  • Vos téléphones portables professionnels sont-ils protégés d’éventuel espionnage ?
  • Reconnaîtrez-vous un mail de votre hiérarchie par rapport à un mail malicieux ? En cas de doute, faites-en référence au département informatique.
  • Comprenez-vous les messages d’alerte de votre antivirus ? N’hésitez pas à partager vos craintes avec le département informatique.