professional IT securityPour affronter les menaces et la complexité des systèmes d’information en perpétuelle évolution, les entreprises n’hésitent pas à compter dans leurs rangs des professionnels du métier. Le professionnel en sécurité informatique est soit un administrateur réseau, soit un membre du département IT, soit fait partie des consultants prestataires de services informatiques. Quel que soit le profil, pour exceller dans le domaine, voici
les étapes à suivre.

Quels sont ses rôles ?

L’expert en sécurité informatique a pour missions principales :

  • De protéger les données,
  • De fiabiliser le système d’information,
  • D’auditer périodiquement le système d’information pour déceler des anomalies,
  • De mettre en place les procédures pour sécuriser le réseau,
  • De mettre en place et maintenir à jour des solutions de sécurité en garantissant leur pérennité et leur fiabilité.

L’administrateur réseau a d’autres attributions en plus, dont :

  • La gestion de la logistique informatique,
  • L’installation et le paramétrage des matériels,
  • La supervision des dépannages,
  • L’éducation et la sensibilisation des utilisateurs…

Quels sont ses aptitudes ?

Pour réussir à être un professionnel de la sécurité informatique, vous devez :

  • Être à l’affût des innovations,
  • Maîtriser un large éventail de technologies et de savoirs, des certifications officielles attesteront de vos connaissances,
  • Avoir une vue globale de la situation et un esprit de synthèse,
  • Réagir dans des délais opportuns,
  • Bien communiquer avec ses pairs.

Quel est sa formation ?

L’expert possède un diplôme de niveau bac+5. En informatique, le choix de spécialisation est vaste : sécurité ou gestion des systèmes d’information ou des systèmes industriels, ingénierie des réseaux… Cependant, le département informatique est souvent constitué de personnes ayant une licence professionnelle. Dans tous les cas, le secteur informatique est en continuelle évolution. Vous devez donc mettre régulièrement à jour vos connaissances en participant à des sessions de formation par exemple. L’auto-apprentissage est aussi un bon moyen pour progresser dans le milieu.