Le succès de la sécurité du réseau se mesure grâce à l’exploit des outils qui la composent. Ci-après quelques indicateurs.

Des accès maîtrisés

Votre système dispose-t-il d’un journal enregistrant les accès des utilisateurs quotidiennement ? Ce document retrace-t-il un historique sur un mois ? En effectuez-vous une sauvegarde journalière ? Auditez-vous régulièrement le log ? Faites-vous attention sur les fréquentes entrées erronées qui nécessite une réinitialisation du mot de passe ? Si la réponse à ces questions est positive, les malfaisances internes seront rapidement ciblées.

Des programmes de sécurité bien gérés

computer safety programIls sont constitués par les mises à jour des systèmes d’exploitation, de l’antivirus et des applications internes. Il est préférable de les automatiser sur toutes les machines du réseau. Dans le cas où, ce n’est pas possible, assurez-vous que toutes les ressources sur le réseau soient bien à jour. Une seule machine ne suivant pas les normes est une porte d’entrée pour les attaques.

Des incidents réglés dans des délais opportuns

Un des indicateurs de performance d’un système est qu’il soit opérationnel en peu de temps si un incident se produit. Il est donc préférable d’enregistrer toutes les interventions sur un logiciel. Les incidents doivent être rangés par ordre de priorité suivant leur importance et leur urgence. De plus, votre entreprise doit avoir un plan de reprise d’activité dans le cas ou votre système croule pour diverses raisons.

Conscientisation régulière

Pour assurer le succès de la sécurité d’un système informatique, l’équipe qui le gère doit entièrement le maîtriser. De même, les utilisateurs finaux doivent être sensibilisés et formés sur une base périodique pour qu’ils prennent constamment conscience de leur responsabilité. Programmez donc des sessions de formation tous les 3 mois par exemple. Matérialisez les acquis par des tests. Utilisez l’humour et des cas pratiques pour attirer toute l’attention des personnes.